Augmenter la capacité de stockage de son smartphone


Ces derniers temps, les constructeurs de smartphone, Apple en tête, mais Samsung vient de le rejoindre en ne proposant plus de port micro-SD sur le Galaxy S6, améliorent sans cesse les qualités photo de leurs appareils sans augmenter sérieusement les capacités de stockage. Voyons comment passer outre cette contrainte physique de 16 à 128Go selon le modèle de smartphone…

  • Mise en situation

2015 est une année de rupture du côté de chez Samsung avec l’abandon du port de carte micro-SD. Le Samsung S6 Edge propose trois versions de stockage : 32, 64 et 128 Go contre 16, 64 et 128 Go pour l’iPhone 6.

Avec des résolutions de capteur photo toujours en hausse, des applications et un système toujours plus gourmands en espace de stockage (sur iOS, on devrait voir baisser ces poids car variant en fonction de la machine utilisée avec iOS 9), nos smartphones ont pourtant de plus en plus besoin d’espace de stockage. Les différents acteurs l’ont bien compris et proposent, tous, différentes formules pour du stockage dans le cloud (iCloud, Google Drive, etc.).

Si comme moi, stocker à l’étranger et/ou via internet ne vous rassure pas, il existe différentes solutions pour palier à cet étouffement organisé : avec ou sans fil ou encore via un cloud personnel.

  • Avec fil

C’est la solution la plus économique, car comportant moins d’électronique, mais aussi la plus simple à mettre en place.

Pour Android, un simple câble OTG (On The Go) permet de relier une clef ou un disque USB… à condition que votre appareil soit compatible OTG. Moyennant 4 euros, si vous avez déjà une clef ou un disque dur externe, vous pourrez ainsi étendre facilement l’espace de stockage. Sinon, contre 10 à 15€, vous trouverez des clefs USB/Micro USB OTG de 16Go.

Côté iOS, c’est un peu plus compliqué, comme d’habitude ! Il faut la validation d’Apple et les produits Lightning (ou USB et Lightning) ne sont pas légions. Néanmoins, pour 80€ (hors promotion), on trouve une clef Sandisk de 32Go USB et Lightning qui fut d’ailleurs la première clef MFI (Made For iPhone). On trouve peu d’autres modèles ou marques : la seule règle est d’avoir le logo MFI et d’avoir un iPhone ou iPad avec la prise Lightning.

  • Sans fil

Les solutions sans fil ont l’avantage, comme leur nom l’indique, de ne pas nécessiter de se brancher sur l’appareil de stockage. L’autre sérieux avantage est que ce type de stockage permet un accès simultané à partir de plusieurs équipements (smartphone, tablette ou ordinateur).

Les plus évolués offrent la possibilité de faire du partage de connexion internet (pratique en cas de déplacement) et même de la synchronisation sur Dropbox ou Google Drive.

Cette fois, les produits sont globalement tous compatibles avec tous les appareils.

Côté prix, c’est évidemment plus cher avec, par exemple, environ 80€ pour une unité wifi Sandisk de 64Go (aussi disponible en 16 et 32Go) ou 110€ pour le maintenant ancien Seagate Wireless en 500Go ou environ 180€ pour la nouvelle version dénommée « Plus » en 1To.

  • Cloud personnel

Si vous ne voulez pas emmener avec vous vos données et que votre forfait internet vous permet une consommation data sans limite, la mise en place d’un cloud personnel n’est pas à mettre de côté ! Disponibilité totale (sauf en cas de panne d’internet ou de courant chez vous), stockage (presque) illimité et sans surcoût récurrent, le cloud personnel offre de nombreux avantages. Son réel inconvénient est qu’il est dépendant du débit internet côté émetteur et récepteur et qu’il vous demandera un peu de configuration.

Les professionnels du stockage ont ainsi profiter de cette vague des changements d’habitudes pour proposer des solutions grand public. Western Digital propose ainsi la gamme de serveurs cloud personnel « My Cloud » destinés aux particuliers et « My Cloud EX » pour les experts.

WD MyCloud

WD MyCloud

L’espace de stockage est bien plus vaste avec, par exemple, 1, 2 ou 3To extensibles par ajout de disque(s) externe(s).

Avec un prix attractif d’environ 180€ pour 1To compte-tenu des services offerts et de la capacité de stockage, le WD My Cloud est bien positionné !

  • Sécurité et sûreté

Vous avez choisi votre solution ? Parfait, maintenant il faut penser sécurité (on se prévient des accidents) et sûreté (on se prévient des actes malveillant) !

Vos documents stockés sont-il importants ? Si oui, quelle que soit la solution envisagée, comme on devrait le faire tout le temps d’ailleurs, il convient de faire un plan de sauvegarde en définissant quoi garder et, surtout, quand mettre à jour la sauvegarde. Evidemment, on pourra aller jusqu’à sauvegarder la sauvegarde et la stocker à un autre endroit : on n’est jamais trop prudent parfois !

Vos documents sont-ils « confidentiels » ? N’oubliez pas qu’il y a des petits malins partout et que vos documents peuvent tomber entre de mauvaises mains ! Pour les solutions sans fil et cloud, pensez à bien choisir votre mot de passe, à ne pas laisser de mot de passe par défaut… et à mettre à jour votre équipement (qui peut contenir une faille) !! Pour toutes les solutions, vous pouvez choisir de stocker les documents confidentiels dans des espaces sécurisés en utilisant des solutions de cryptage telles que les conteneurs ZED

  • En conclusion

Personnellement, j’ai mis en place depuis presque un an la solution WD My Cloud avec succès (après un peu de lecture et de paramétrage). Je n’ai pas encore mis en place de sauvegarde de ce disque (bouh !!) mais il répond à mes besoins de stockage de mes différents postes en local et il est accessible à distance et permet donc un partage d’un document en particulier ou de tout un « espace » que l’on peut rendre collaboratif en donnant aussi des droits d’écriture. Au départ, le choix a été dicté par la volonté de partager et stocker en un seul endroit ma bibliothèque musicale mais le MyCloud me permet maintenant d’échanger des documents avec d’autres personnes. Les 2To sont amplement suffisants et il reste maintenant à les sauvegarder (sur un disque ayant au moins cette taille).

A votre tour de choisir et n’hésitez pas à me laisser vos commentaires !

Sources :
http://www.androidpit.fr/comment-connecter-cle-usb-disque-dur-android
http://www.amazon.fr/Aukru%C2%AE-Adaptateur-Samsung-Galaxy-Tablets/dp/B00JHV0LCA?tag=anfr-21
http://www.seagate.com/fr/fr/external-hard-drives/portable-hard-drives/wireless/wireless-plus/
http://www.wdc.com/fr/products/personalcloud/consumer/
http://www.wdc.com/fr/products/nas/expert/
http://korben.info/grosse-faille-dans-les-disques-durs-sans-fil-seagate.html
https://www.zedencrypt.com/