ThreeASFOUR


ThreeAsFour 2A l’origine adi, ange, kai et gabi, ou Asfour sont quatre designers venant de monde très proche mais différent tel que la mode, la photographie, le stylisme, et le design. Suite au départ de kai en 1998, les trois designers restants se recentrent particulèrement sur un esprit bohème et conceptuel. Angela et Adi se sont premièrement rencontrées à Munich, pour ensuite rejoindre Gabi à NYC, en 2005. Cette mégalopole est un endroit qu’ils considèrent comme une ville utopique où coexiste le grand melting-pot de la société dans une pensée relativement pacifique.
Pour eux, la conception du vêtement a une intention supérieure à celle de la rentabilité financière. Engagés et persuadés que cela peut avoir un impact positif sur l’ humanité, ils utilisent le vêtement comme un outil pour rassembler les gens et exprimer leur sentiment. Le trio pense chacune de leur création comme un rêve aux inspirations les plus mystiques, devenant matière.

Bien que quelque peu décalée, la collection des créateurs nous attire par des pièces très désirables dans un mélange complexe d’artisanat, de dernière technologie et de conceptualité. Leurs modèles de vêtement sont basés sur des spirales, des tourbillons et des cercles inhérents à la géométrie sacrée. Une philosophie de l’unité, antérieure à la religion et les différences artificielles. Nous découvrons essentiellement des silhouettes explorant la relation à la nature, l’univers, et la galaxie.

ThreeAsFour 1Célébrant leur 10e anniversaire en tant que trio (Gabi Asfour, Angela Donhauser, et Adi Gil), la marque est récompensée par une victoire à la National Design Award de Cooper Hewitt. C’est une nouvelle aube pour ThreeAsfour. Ils nous démontrent leur notion de sérénité, de pureté, et de « portabilité » du vêtement, tout en retranscrivant un «message supérieur de l’unité» dans la collection printemps/été 2016. Durant le défilé, une projection fractale à grande échelle réalisée par le vidéaste Alex Czetwertynski est projetée sur le décor et les modèles déambulants sur le podium. Le ton est futuriste, agrémenté de spirales de dentelles numériques en impression 3D et de chaussures que les concepteurs nomment des sandales topographiques. Une série de pièces en voile d’organza finement coupées dans des formes curvilignes, est devenue la signature des créateurs. Celle-ci peut faire référence à la nature, aux cellules vivantes, tout comme les imprimés tout droit inspirés des racines d’arbres. Comme toujours, les textures font partie intégrante de l’ histoire de la collection. Des pièces conçues en coton ciré et néoprène pour évoluer vers des latex laiteux et vinyles transparents. De même, une évolution visuelle présente dans la gamme colorée débutant par des blancs, glissant vers des écrus brillants qui cèdent leur place à des rouges ocres profonds. La naissance d’une vie, dans un esprit de biogénèse, de futurisme presque galactique.

En dépit de sa nouvelle maturité chevronnée, ThreeAsfour peut encore offrir un moment de folie, qui vient ici comme une grappe de feuilles minérales ornant le devant d’une robe. Dans un autre aspect, des morceaux de différents cristaux d’agate liés entre-eux, forment un corsage. Le message est clair : ThreeAsfour est solide comme un roc et nous prouve que leur esprit bohème et leur vision humaniste adhèrent aux tendances d’aujourd’hui tout en gardant une créativité particulièrement décalée.

Auteur : Manon QUETRON