Interview : Fabien PASCAL


1) Du nu, du nu, du nu … C’est vraiment ta thématique de prédilection ?

Oui entièrement, je ne m’en cache pas, c’est l’art qui me permet de m’exprimer le plus, étant donné que pour moi le corps n’a aucune importance mais c’est plutôt le visage, l’attitude et ce que le modèle dégage dans la généralité qui me plait. Donc partant de là, tout le monde peut poser nu pour moi.

2) Mon petit doigt me dit que tu aimes aussi le paysage même si on voit peux de photos de ce style chez toi … C’est vraiment le grand écart non ?

En fait, les paysages reflètent ma vie, ma famille, ma personnalité, comme c’est une partie sur laquelle je reste discret, et bien peu de monde peut le savoir, il faut vraiment être proche de moi pour connaître mes paysages. Peut être qu’un jour je ferais une sélection de ceux qui m’ont le plus touché, mais je crois que mon petit doigt me dit que tu as en tête un tirage sur Forex que tu as pu apercevoir 😉

3) Coté lumière tu aimes plutôt les lumières douces ou dur ? pas trop compliqué à gérer dans ton studio ?

En général, niveau lumière je suis plutôt dans les lumière fort présente, pas forcément contrasté, sauf sur certain clair obscur. Dans mon studio, je suis parfois bloqué, mais étant donné que j’anticipe un maximum et que je prépare un peu mes séances, si je sais que je vais faire des séries où il me faut un maximum de possibilités, de 2 à 5 torches, dans ce là, je loue l’Ideal Studio, deux journées complètes par an et quelques demi-journées. Après, j’y vais essentiellement au feeling, parfois on prévoit une série de photos et on se retrouve avec l’inverse. C’est la magie de la photo.

4) Selon toi les modèles les plus intéressantes pour ton style de photo ce sont les débutantes qui t’écoutent mais a qui il faut tout apprendre ou les modèles rodées, qui savent poser et connaissent leur corps mais parfois un peu plus, trop, exigeante ?

j’ai eu cette année de nombreux modèles débutants dans le nu, mais j’aime d’autant plus travailler avec des modèles expérimentés, car avec eux ont va forcément plus échanger sur les lumières, les poses, le post-traitement, avec un débutant, je vais gérer beaucoup en fonction de l’appréhension qu’il a face à ce style de photo, il y aura plus de douceur dans mes photos. Le rapport, si je puis dire, n’est pas le même, par contre, à la fin, le résultat est identique, je donnerais tout pour qu’un modèle revienne chez moi faire des photos.

5) Tu exposes bientôt ton travail à Lille … Peux tu nous en parler ? Le choix des photos n’a pas été trop difficile ?

C’était un lieu que j’avais contacté il y a une petite année, puis j’avais pas relancé, un peu comme la bouteille à la mer. Ils m’ont recontacté début décembre car mon travail leur plaisait. La sélection c’est faîte au coup de coeur sur mes photos, par forcément sur les modèles. Certains auraient pû être exposé mais il y avait un choix à faire. Concernant l’expo elle même, les photos seront en vente à 130 euros, dont une partie reversée à une association.

Retrouvez le travail de Fabien sur son site www.pascalfabien.fr

L’exposition de Fabien se déroulera au Lemodjo Bar Resto (108 rue du Marché, 59000 Lille).
Vernissage le 14 Janvier dés 18h