Le flash Nikon SB-500 comparé aux autres modèles de la marque


Nikon a présenté, lors de la Photokina, le flash Speedlight SB-500 en même temps que le nouveau boîtier plein format D750 et un 20mm f/1,8. Petite présentation de ce nouveau flash et comparaison avec les autres modèles de la marque…

  • Présentation

Compact et ainsi idéal à emmener partout, le flash SB-500 innove surtout en intégrant un éclairage LED dédié à vos séquences vidéos ou des macrophotographies. La puissance de 100 lux des LED, réglable sur 3 niveaux d’intensité, permet d’avoir une lumière continue typée lumière du jour. Néanmoins, deux piles au format AA (type LR6) suffisent à alimenter ce flash se voulant baroudeur avec ses 226g « à vide ».

Nikon SB-500

Nikon SB-500

En combinaison des D750 et D810, le flash communiquera les informations concernant les LED pour une balance des blancs la plus fidèle possible.

La tête de ce flash reste « standard » et est évidemment orientable : à 90° vers le haut et sur 180° sur le plan horizontal.

Enfin, son nombre guide de 24 (m à 100 ISO) vous permettra d’illuminer de 60 cm et jusqu’à 20m, couvrant l’angle de vision d’un 24 mm avec un boîtier FX ou 16 mm avec un DX.

  • Comparaison

Le SB-500 est vendu à 239€ en prix public soit un positionnement tarifaire plutôt intéressant face aux autres modèles de la gamme Speedlight.

Le SB-700, au nombre guide de 28 (m à 100 ISO), est vendu quant  à lui 339€. Sa tête est orientable vers le bas jusqu’à 7° en plus des 90° vers le haut. Le SB-700 est aussi orientable sur 180° horizontalement. La zone d’illumination peut être sélectionnée : centrale, uniforme et standard et couvre les focales de 24 à 120 mm. Plus lourd avec ses 360g, il est alimenté par 4 piles type AA, passant son poids en charge à environ 450g tout de même.

Enfin, le SB-910, vendu 450€, vient fermer la gamme Speedlight. Résolument destiné aux pros, ce flash au nombre guide de 34 (m à 100 ISO), couvre les focales de 17 (voire 14mm avec le diffuseur ou le dôme) à 200mm ! L’orientation de la tête est identique à celle du SB-700, tout comme le choix de la zone d’illumination. Côté poids, à vide, on égalise presque le SB-700 avec son alimentation, pour un poids de 420g pour atteindre 510g avec, là aussi, 4 piles AA.

A l’opposé, le SB-300, entrée de la gamme, offre un nombre guide de 18 et une tête orientable à 120° mais pas horizontalement est vendu 129€. On le destinera plutôt aux boîtiers DX pour apporter une légère source lumineuse supplémentaire. Comme les autres flashs de cette gamme, le SB-300 intègre la gestion i-TTL mais ne peut commander ni être piloté par un autre flash contrairement aux autres modèles.

  • Conclusion

Si le SB-500 complète efficacement la gamme, il n’en reste pas moins qu’une petite torche GODOX à 36 LED fourni 260 LUX… pour moins de 30€. Mais, en restant chez Nikon, le choix est relativement limité si l’on ne veut pas dépenser plus de 300€ pour un flash que l’on utilisera que rarement. Au final, le SB-500 permet finalement un bon compromis pour un prix attractif.

Sources :
http://www.nikon.com/news/2014/0912_sb_04.htm
http://nikon.fr/fr_FR/product/speedlights/speedlight-sb-500
http://nikon.fr/fr_FR/product/speedlights/speedlight-sb-700
http://nikon.fr/fr_FR/product/speedlights/speedlight-sb-910
http://photographylife.com/nikon-flash-comparison
http://www.missnumerique.com/godox-torche-video-led-36-p-16130.html

Auteur : Christophe BRETON