Leica fête ses 100 ans !


Le 23 juin 2014, Leica a fêté son centenaire…

  • Inauguration de la nouvelle usine

Pour fêter cet anniversaire, depuis le 25 mai dernier, le siège a déménagé à Wetzlar, ancien fief de la société. L’usine de fabrication quitte donc Solms, distante d’une dizaine de kilomètre pour offrir à ses 800 employés un espace de travail complètement rénové et revu. A l’instar des fabricants automobiles, le Leitz Park regroupe, au même endroit, l’usine Leica et celles de ses principaux sous-traitants.

LEICA-LEITZ–PARK

Enfin, pour les photographes, cet anniversaire est l’occasion de proposer un Leica M, un S et un D-Lux 6 en version « Edition 100 ».

Leica M 'Edition 100'

Leica M ‘Edition 100’

Le Leica M est proposé en « valise » où l’actuel numérique M est associé au boîtier argentique M-A, symbolisant parfaitement le passé et le présent de la marque avec l’utilisation, pour la première fois par la marque, d’acier inoxydable. Des optiques 28, 35 et 50mm viennent accompagner les boîtiers.

Leica S 'Edition 100'

Leica S ‘Edition 100’

Le boîtier moyen format S est, quant à lui, proposé avec un 30 et un 70mm là aussi vendu en valise.

Leica D-Lux 6 'Edition 100'

Leica D-Lux 6 ‘Edition 100’

Enfin, le D-Lux 6 est proposé en pack anniversaire pour 800€ incluant le compact numérique D-Lux 6 bicolore (objectif finition chromé et boîtier noir brillant) gravé du logo anniversaire 100, le tout livré avec un élégant étui cuir noir décoré du logo des 100 ans.

  • Le temps du renouveau

Si Leica a manqué le virage du numérique, la société compte bien refaire son retard et apporter sa connaissance du monde photographique pour, osons le dire, révolutionner les habitudes.

C’est ainsi que l’actuel patron de Leica, mais aussi le sauveur de la marque en tant qu’actuel propriétaire, Mr Andreas Kaufmann, ose laisser entrevoir une nouvelle manière de concevoir les boîtiers numériques. Partant du constat que les modèles sont actuellement rapidement obsolètes, il parle de la possibilité de « mettre à jour » son boîtier en changeant notamment le capteur. Reste à voir comment cela va s’opérer. Enfin, l’autre axe de travail de Leica est la gestion des fichiers et ils devraient ainsi présenter un cloud qui devrait là aussi renouveler le sujet.

Au bord de la faillite il y a encore quelques années, Leica se distingue ainsi des japonais par leurs optiques haut niveau et la pérennité de leurs modèles. A ce sujet, tous les boîtiers Leica sont toujours réparables et la monture « M » est toujours utilisable, même sur les boîtiers récents ! Parions donc que les choix actuels donneront lieu à des solutions stables dans la durée.

Rendez-vous est donc pris en septembre, à la Photokina de Cologne, pour découvrir les nouveautés (devra-t-on dire les révolutions ?) de Leica !!

Sources :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Leica
http://www.lesnumeriques.com/appareil-photo-numerique/leica-c-type-112-p17212/bienvenue-a-leicaland-euh-leitz-park-n32927.html
http://uk.leica-camera.com/World-of-Leica/100-years-of-Leica-photography/Leica-100-years/Anniversary-products