Photographier l’heure bleue


Les photos de paysage au moment de l’heure bleue sont empreintes d’une lumière particulière. Voyons ici comment l’immortaliser…

Pont des Invalides et Tour Eiffel par Carlos Delgado

Pont des Invalides et Tour Eiffel par Carlos Delgado

  • Définition

L’heure bleue se manifeste deux fois par jour. C’est le moment précis où le ciel devient bleu foncé, entre le noir de la nuit et le bleu du jour, on dit aussi « entre chien et loup ». C’est le moment de l’été où tous les oiseaux se mettent à chanter et où l’on dit que les fleurs sentent le plus.

De manière simpliste, on constate que l’heure bleue se fait environ 25 à 30 minutes avant le lever du soleil et autant après son coucher. On parle aussi de l’heure dorée, qui correspond au moment suivant le lever du soleil et précédent son coucher sur la même période.

La lumière du printemps et de l’automne étant plus belle que celle de l’été ou de l’hiver, on profitera donc de la nouvelle saison qui approche pour sortir (son appareil).

De manière bien plus précise, on utilisera internet ou une application disponible pour smartphone ou tablette. Sur internet, je vous recommande le site http://www.bluehoursite.com/ ou . Pour iPhone ou iPad, je vous invite à télécharger BlueHourApp ou la plus complète Sun Surveyor en version gratuite (existe en version payante avec des fonctionnalités complémentaires). Sur Android, je conseille les applications Golden Hour Calculator (gratuite) ou Heure Bleue (moins d’un euro).

  • Quel matériel ? Quels réglages ??

Avant toute chose, faites un repérage, de jour, afin de trouver le décor, les éléments que vous voudrez immortaliser : l’instant étant assez bref, autant ne pas perdre de temps le moment venu !

Vous aurez ensuite besoin de peu de matériel… et pas forcément d’un matériel de professionnel ! Profitez-en, c’est facile :

  • Un reflex numérique avec mode pause (à 30 secondes) ou bulb
  • Un objectif ou zoom grand angle (un 18-55 ou 18-105 faisant très bien l’affaire) de préférence pas trop lumineux
  • Un trépied
  • Une télécommande
  • Et un pull : car ce n’est pas le moment de prendre froid !!

Une fois sur place, pensez à régler votre balance des blancs sur le soleil, choisissez une ouverture comprise entre f8 et f11, régler la sensibilité au plus bas (100 ou 200 ISO) et désactivez l’autofocus pour régler sur l’infini. Il ne reste alors plus qu’à choisir une vitesse pour être sous-exposé de -1 ou -2 afin de renforcer les bleus !

Avec tout ça, vous êtes parés pour immortaliser vos plus beaux paysages ou vos coins de rue ! N’hésitez pas à partager vos réalisations 😉

Auteur : Christophe BRETON

Sources :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Heure_bleue
http://www.serialpictures.fr/applications/applications-photo-iphone-ipad-pour-connaitre-lheure-bleue-et-lheure-doree/
http://www.yannickcharifou.com/comment-photographier-lheure-bleue/
http://www.blog.champagne-balade.fr/photographier-a-l-heure-bleue/539/