Charles Frederick WORTH, l’anglais qui inventa la Mode à Paris.


Charles Frederick WORTH est né à Bourne, Angleterre, en 1825. Fils d’un avocat qui fera faillite, il entre, très jeune, comme apprenti dans un commerce de tissus à Londres. Il y découvre le milieu de la couture et les besoins des couturiers.

photo-1
Esthète et passionné de peinture, il fréquente assiduement la National Gallery. Il y forge son goût du beau.
Il n’a que 20 ans quand il débarque à Paris. Il est engagé comme vendeur de tissus dans la maison Gagelin qui commercialise tissus, prêt à porter et châles, écharpes et autres accessoires.
Jusqu’alors, les vêtements sont présentés aux clientes sur les formes qui ont servi à les assembler. WORTH a le premier l’idée de présenter les vêtements sur une des demoiselles de magasin qui se trouve avoir une morphologie proche de celle de la cliente, au point que l’on nommera ces demoiselles des sosies. L’Histoire retiendra que le premier sosie s’appelait Marie VERNET, elle deviendra Mme WORTH.
Rapidement, il commence à créer des vêtements uniques, taillés dans les tissus qu’il vend à ses clientes. Bridé, il se trouve rapidement à l’étroit et ouvre en 1858, au 7 de la toute récente Rue de la Paix, sa maison de couture.
C’est en ce lieu que Charles Frėdéric WORTH, inventera la Mode, en crėant les collections annuelles, puis les collection d’hiver et d’ėté, les présentations de ses créations par défilės de sosies.

Il sera aussi le premier créateur de mode à exiger de ses fournisseurs l’exclusivité des tissus, dentelles, boutons et accessoires.
Il fut également le créateur de la Chambre Syndicale de la Haute Couture.
Il meurt en 1895 alors qu’une dizaine d’autres créateurs auront ouvert leur maison de Haute Couture.

photo-3

Auteur : Daniel VERMEERSCH