Les coups de coeur de Camille : Guillaume Kayacan


 

La femme à l’état brut.

On parle des grands photographes, on parle des adolescents qui s’imaginent l’être avec leur appareil photo reflex, mais on oublie les petites étoiles montantes de la photographie qui ne sont plus des amateurs. Les plus talentueux réussissent à faire vivre la photographie. On reconnaît l’art à sa capacité à vivre à travers le temps, d’être une émotion que n’importe qui peut connaître. La vraie photographie est simple, accessible et est à l’apogée de sa beauté lorsqu’elle à l’état brut.

Le photographe bruxellois Guillaume Kayacan est un artiste avec un grand A. Ce jeune homme de bientôt 24 printemps manipule l’art de la libération, la libération des émotions à l’état brut. Et quoi de mieux qu’une femme comme muse et conteuse. Avec cet instinct unique dont il est doté, il leur offre l’opportunité et le droit de révéler leur histoire dans un sourire, un regard, une moue, un geste pris sur le vif. Son génie réside en sa capacité à immortaliser ces histoires, de les figer dans le temps et permettre à chacun de les lire comme bon lui semble. C’est cela l’art, capturer une émotion et laisser chacun vivre la sienne à travers une photographie, une sculpture, un tableau.

http://www.guillaumekayacan.com/

Auteur : Camille